[TFGA] TFGA N°6 – Les fois où les manettes ont (failli) voler contre le mur!

[TFGA] TFGA N°6 – Les fois où les manettes ont (failli) voler contre le mur!

Un nouveau mois commence, voici donc venu le moment de publier mon TFGA. Pour celles et ceux qui ne connaitraient pas le concept il s’agit d’un classement, un top 5 autour d’une thématique concernant le jeux vidéo, le tout ayant été lancée par l’ami Alex, et connait un succès grandissant chaque mois avec de plus en plus de participations et c’est amplement mérité ;)

Voici donc venu le moment de vous présenter les moments où, de colère, j’ai failli casser mes manettes!

5 – Kingdom Hearts 1 :

kingdom hearts

le pire combat du jeu! Incroyablement difficile & aléatoire!

Comme je vous en parlais dans mon test que vous pouvez retrouver ici, Kingdom Hearts 1 a été pour moi une expérience réellement en demi teinte, notamment à cause d’une difficulté extrêmement mal calibrée. Le début du jeu est vraiment pénible, les 50% qui suivent une vraie promenade de santé jusqu’au monde de la Petite Sirène qui est un véritable calvaire. Entre caméra foireuse, contrôles imprécis, le boss Ursula est tout simplement abusé en terme de  difficulté! Son comportement anarchique et ses attaques dévastatrice laisse trois possibilités au joueur : mourir en boucle, espérer avoir de la chance et le vaincre sur un malentendu ou employer une technique de lâche comme je l’ai fait après avoir violemment ragequité le titre pendant deux jours! La colère est très souvent montée en moi!

4 – Batman Arkham asylum :

tfga

Je suis fan de Batman, et pour une fois qu’un jeu vidéo qui lui est consacré est réussi, je me suis directement jeté dessus. Voulant en avoir pour mon argent j’ai commencé le titre directement en difficile! Je me sentais fier, fort, inarretable un peu comme si j’étais moi même le vrai chevalier noir! Jusqu’au moment où j’ai du affronter un Bane ultra venere et deux titans dopés par le Joker! Je me fais dérouiller comme un vulgaire ballot de paille, je ne fais pas le poids et meurt en boucle! Je quitte et m’y remet le lendemain…idem pendant les 3 semaines qui ont suivi! Impossible de passer ce combat et cerise sur le gâteau, je ne pouvais pas changer la difficulté! Un véritable enfer dont je suis venu à bout complètement par hasard deux ans plus tard!

3 – Les combats aléatoires dans les final fantasy et autres rpg jap

tfga

J’étais un fan inconditionnel des jeux de rôle japonais lorsque j’étais enfant et ado, ayant grandi avec Final Fantasy 7 et consort. Il se trouve que tous ces jeux avaient un système de combat assez similaire sur un point : les rencontres aléatoires avec les ennemis!!!! Ca n’a l’air de rien dit comme ça mais c’est la pire invention qui ait pu exister et cela pouvait littéralement pourrir des sessions entière de jeu en faisant grandir la frustration de la pire des façon, lentement, très lentement, pour atteindre des sommets! Cela m’a traumatisé, surtout qu’il n’y avait pas d’alternative à l’époque et que tous les titres nous proposaient cette idée diabolique! Il était tout simplement impossible de savoir quand un combat allait nous tomber dessus, et si durant 90% du jeu ils paraissaient complètement aléatoires, le jeu se foutait royalement de vous dans les zones les plus critiques (donjons, équipe aux points de vie décimés et à la recherche du point de sauvegarde qui vous sauvera, etc…) en faisant alors surgir des combats tout les deux pas COMME PAR HASARD, et avec des monstres toujours bien au dessus du niveau de votre équipe bien sur! C’est à ce moment là d’ailleurs que j’ai appris ce que voulait dire avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête!

2 – Call of Duty en mode Online :

tfga

Tout à été écrit déjà sur l’énorme frustration que peut provoquer ce jeu, notamment en multijoueur. Cela en surprendra peut-être certains mais j’ai pas mal pratiqué ce FPS en multi à l’époque où j’étais à la Fac. Avec les potes on se lançait des défis à qui aurait le meilleur ratio etc… Bref tout pour devenir dingue tant, dès que l’on se fait tuer, il est facile de faire parler sa mauvais foi! Et je ne l’ai jamais autant fait que sur ce jeu. Ragequit à foison, j’ai jeté la manette une fois, ce qui est une première en ce qui me concerne! Heureusement que le côté addictif et le fun avec les potes l’emportait parce que entre les morts à cause du respawn en face d’un ennemi, des headshot abusés, du fait de vider mon chargeur et que les mecs en face me tuent en une balle, et celles provoquées par ces ordures de campeurs (d’ailleurs je n’ai jamais campé, non je pratiquais l’attente stratégique ^^), il fallait bien du courage pour continuer à jouer encore et encore à ce jeu!

1 – Dark Souls :

tfga

On touche là au messie! L’un de mes jeux favoris tout simplement! Je tiens à préciser que j’englobe ici l’ensemble des productions From Software et d’Idetaka Miyazaki en ce qui concerne la série des Souls! Mais mon premier contact avec cette saga poussant le joueur dans les limites du masochisme fut Dark Souls premier du nom! Et c’est bel et bien là que j’ai découvert la rage, la haine et surtout, telle l’héroïne initiée par Christian Grey dans 50 Nuances de Grey, le plaisir de retourner me faire du mal tout en me faisant du bien avec ce jeu! Ceux qui sont devenus addict à cette série me comprendront!!!! Toujours est-il que le premier contact avec ce titre fut d’une violence telle que jamais je ne l’oublierai! J’ai du passer une semaine entière coincé dans le toute première zone du jeu, en buttant encore et encore sur ce foutu premier boss, le démon taureau! J’ai du le refaire 50 fois avant de passer, mourrant bien entendu de plus en plus tôt à mesure que croissait l’énervement alors que désormais je le tue en 30 secondes. Mais je dois avouer qu’à l’époque je me suis sérieusement demandé si j’allais pouvoir continuer ce titre, le pire m’étant arrivé à la moitié du jeu face à Ornstein & Smough. Oui les développeurs sont tellement sadiques qu’ils décident de vous mettre face à deux boss en MEME TEMPS!!! Je suis resté coincé dessus pendant quasiment 3 semaines, essayant inlassablement tous les jours, et me faisant invariablement éclater comme un vulgaire moucheron! J’ai vraiment failli abandonner, tout comme face à ce boss de Dark Souls 2 que vous pouvez me voir affronter dans cette vidéo dans laquelle j’explose à la fin de me faire tuer pour la 123ème fois!

10 commentaires

  1. Batman j’ai eu la même expérience, et la je suis au même point avec bloodborne, c’est un des rare jeux ou je sais vraiment si je réussirais a le finir si j’ai le skill suffisant lol, moi je suis plus du genre a prendre mon temps analyser l’environnement d’où ma prédilection au jeux d’infiltration !!!

    • Mais si tu vas réussir à le finir. Tu sais j’ai peu de skill dans les jeux vidéo, et les Souls comme bloodborne sont accessible à tous, juste exigeant. Il faut de la patience et surtout ne jamais foncer tête baissée, et réfléchir un minimum aussi ;) tu vas t’en sortir.

  2. Ha ha ha, cette haine absolue dans ta vidéo de Dark Souls ! :’D

    Je me reconnais énormément dans ton paragraphe sur le online de Call of Duty. Quant à Arkham Asylum, quelle idée aussi de s’y attaquer directement en difficile ?
    Bane, c’était une tannée d’en venir à bout ! :O

    • J’avais lancé Batman en difficile car tout le monde disait que c’était trop simple sinon! J’aurai jamais du les écouter. Et oui j’ai un peu craqué dans la vidéo sur Dark Souls mais ça faisait deux jours que je streamais sur le jeu, et que je bloquais sur le boss. Je pense avoir tenté plus d’une cinquantaine de fois avant de le vaincre!

  3. Et bien que de surprises dans ce top :)

    J’avoue m’être fait surprendre par ton n°3 … car il est tellement vrai ! Je m’étonne d’ailleurs de ne pas encore l’avoir lu chez quelqu’un, parce qu’il est vrai que rares doivent être les personnes n’ayant jamais été harcelés par ces foutus combats aléatoires. Ceux qui apparaissent toujours au mauvais et qui t’obligent soit à mourir, soit à utiliser des capacités/objets que tu voudrais économiser, pour survive … grrr, bénis soient les « Repousse » de Pokemon, hein ^^

    Enfin malgré sa réputation il me semble également que c’est la 1ère fois que Dark/Demon’s Souls est en 1ère position, mais ça ne m’étonne de peu vu sa réputation … et vu la vidéo que tu mets en lien o_o c’est quoi cette vie qu’il t’enlève en 1 coup o_o

    Merci à toi de nous avoir fait partager tout ça, de nouveau un plaisir de te lire !

    • Les combats aléatoires sont une vraie tannée et font partie des raisons pour lesquelles je n’ose pas me refaire mes vieux final fantasy que j’aime tellement pourtant!
      Quand aux Souls la difficulté n’est pas si incroyable que ça c’est juste des jeux très exigeant avec le joueur, et le temps d’apprentissage qui peut être long se solde en général par des morts nombreuses qui peuvent décourager le joueur! Mais j’ai vraiment failli casser la manette sur Dark Souls 1!

  4. Je me focalise sur tes nombres impairs:

    – Ton 5, omg! J’avais oublié ce boss totalement abusé! Déjà que le personnage est haïssable à la base…

    -Le numéro 3, j’aurais voulu y penser. Quelle horreur ce système. Merci Bravely Default d’y avoir remédié!

    – Le numéro 1. Je compatis. Je l’ai aussi mis dans mon top et j’y mentionne également le minotaure. Cette roulure m’a dégommé un nombre incalculable de fois. A ta différence, je n’ai pas énormément avancé dans le jeu, je viens de m’y remettre et je me fais défoncer par des espèces de géants empoisonneurs dans le hameau. Formidable.

    • Oui Ursula est une vraie plaie, totalement disproportionnée en terme de difficulté à ce moment là du jeu!
      Quand à Dark Souls, si tu es arrivé jusqu’au hameau du crépuscule, tu as commencé à comprendre le système de jeu et c’est déjà pas mal ;) Par contre c’est le genre de jeu qu’il faut faire d’une traite car on perd très vite ses reflexes et son skill :D

  5. Oh oui c est vrai que les combats aléatoires sont super penibles. Surtout dabs le premier Golden sun
    .. y en avait vraiment trop ! Pour dark soul, la frustration fait partie intégrante du jeu ^^

Laisser un commentaire