[TFGA] TFGA N°4 – Les femmes de nos vies

[TFGA] TFGA N°4 – Les femmes de nos vies

J’ai découvert les TFGA (Top Five Games Addict) ce mois-ci sur divers blogs, et si vous ne connaissez pas le concept ou voulez en savoir davantage, je vous renvoi sur le site de Alex Effect qui en est l’instigateur!

Ce mois-ci le thème en est donc les femmes de nos vies, et je dois dire que réaliser ce classement s’est avéré particulièrement ardu tant les figures féminines sont présentes dans nos productions vidéo ludiques favorites.

5) Juliet Starling – Lollipop Chainsaw :

femme jeux video

Blonde, Cheerlader, Juliet est la bimbo par excellence au premier abord, et l’héroïne du très bon Lollipop Chainsaw de Suda51. Armée d’une tronçonneuse, elle repousse une invasion de zombies, aidée pour cela de la tête de son petit-ami et de sa famille tueuse de zombie. Incroyablement pop, Juliet est en fait une femme forte malgré son jeune âge et son humour m’a fait craquer. Evidemment sa plastique parfaite a fait tourner la tête de bien des gamers, mais on oublie bien souvent qu’elle à une personnalité bien trempée.

4) Elizabeth – Bioshock infinite :

Femme jeux video

Bioshock Infinite a été une vraie claque pour moi, pour trois raisons : sa cité dans les nuages, sa fin juste incroyable qui vous retourne la tête, et son personnage féminin, Elizabeth! Elle est pour moi l’héroïne du jeu alors même que l’on ne l’incarne pas une seule seconde. Mais le choc ressenti lorsque je l’ai rencontré pour la première fois, face à ses grand yeux bleux, ne m’a pas laissé indemne. Fragile et forte à la fois, elle nous guide et donne toute sa saveur au titre qui, sans elle, serait particulièrement insipide. Je n’ai qu’un regret : ne pas avoir joué au DLC Tombeau Sous-Marin, pour voir cette nouvelle version d’Elizabeth dans un style polar noir des année 50, dans lequel elle à l’air tout à fait crédible.

3) Triss Merigold – The Witcher 1/2/3 :

femme jeux video

Cette magicienne de l’univers The Witcher est tout simplement ensorcelante. Rousse flamboyante, cette amante du sorceleur Geralt de Riv tient un rôle primordial. Servant tout d’abord de guide protecteur (en soignant Geralt dans le 1er jeu), puis de but à atteindre lorsqu’elle sera enlevée par l’adversaire du sorceleur dans The Witcher 2, elle ne peut laisser indifférent. Distante et attachante à la fois, il y a une part de mystère en elle qui intrigue. Elle ne se dévoile jamais complètement, et même actuellement en ayant joué aux jeux plusieurs fois et en lisant les livres, je ne suis pas sur de réellement parvenir à la cerner… ce qui lui permet de figurer dans ce top.

 2) Lara Croft – Tomb Raider :

femme jeux video

Lara, la grande Lara. Elle est présente dans bon nombre de TFGA et est évoquée dès lors qu’il s’agit de parler de la représentation de la femme dans l’univers vidéo ludique. Je ne vais pas revenir sur son caractère, ses formes etc, car ce qui me plait chez elle est avant tout ce qui m’a plus chez son alter ego masculin : Indiana Jones. Exploratrice, cultivée, intelligente et sachant se battre, elle part à la recherche d’artefacts et de civilisation disparues, ce qui m’a toujours fait rêver. Je dois cependant avouer que je ne voulais pas la faire figurer dans ce classement à la base, mais en repensant à la réécriture de ce personnage avec le reboot de la saga Tomb Raider, j’ai craqué car j’accroche encore plus à cette nouvelle version de Lara, plus humaine et moins solitaire qu’auparavant. J’ai d’ailleurs vraiment hâte de la retrouver à la fin de l’année.

1) The boss – Metal Gear Solid 3 :

femme jeux video

Figure emblématique d’une saga mythique. Malgré le fait qu’elle n’apparaisse que dans Metal Gear Solid 3, elle a marqué la série et ma mémoire de joueur pour toujours. Mentor de Naked Snake, qui deviendra Big Boss par la suite, cette combattante mère des forces spéciales pendant la seconde Guerre Mondiale a accompli des exploits dont bien des hommes auraient été incapables. Donnant sa vie pour son pays, alors que le jeu nous laisse croire qu’elle est une traitresse étant passée à l’ennemi en pleine Guerre Froide, tout comme elle ment à Naked Snake pour le protéger, elle est l’une des héroïnes les plus marquantes, les plus fortes et qui m’auront le plus ému durant ma carrière de joueur. La fin du jeu est d’ailleurs l’une des plus marquantes qui soit, puisque l’on est obligé de l’affronter dans un dernier duel à l’issue fatale, pour ensuite découvrir qu’elle a réalisé l’ultime sacrifice pour éviter une guerre tout en renonçant définitivement aux honneurs.

Voilà, c’est terminé pour cette première participation aux TFGA, n’hésitez pas à donnez vos avis.

20 commentaires

  1. Bon the boss est charismatique mais elle est moche lol bon plus sérieusement ma préféré de ton « classement » c’est la rousse , pk , parce que elle est rousse

  2. Aaaaaaa le spoil lol j’ai fini le t1 hier et commencer le 2 et j’avoue tout les perso sont super je crois que je suis tellement fan je vais modifier mon pseudo xbox psn lol

  3. The Boss de MGS3, je crois bien que c’est la première fois que je la vois apparaître dans un de ces classements. C’est un choix intéressant. :)

    • Je crois aussi ne l’avoir vu apparaitre nul par ailleurs, mais elle m’a tellement marqué, il fallait que j’en parle. J’ai l’impression que ça fait parti de ces personnages féminins que l’on oublie un peu car pas du tout accès sur la plastique etc…

      • Je ne crois pas non plus qu’elle apparaisse ailleurs. Cela dit je ne suis pas un spécialiste de MGS. :)

        Je comprends ton point de vue à son sujet, ça m’a tout l’air d’être un personnage particulièrement travaillé. On n’enlèvera pas ça à Kojima.

    • C’est surtout son histoire qui est touchante et son sacrifice.

  4. Comme personnage féminin charismatique il y a aussi cortana (halo) surtout dans le 4

    • Surement, mais je n’ai jamais joué à Halo (enfin si un tout petit peu au 3 quand on m’a offert ma 360 mais vu que je ne connaissais pas les 2 premiers je n’ai jamais réussi à accrocher :/)

  5. Je me sens un peu bête de ne connaitre que Triss et Lara mais c’est aussi ça que j’aime dans ce concept : découvrir de nouvelles choses :)

    D’ailleurs, la profondeur avec laquelle tu parles de la saga Metal Gear et de son épisode 3 me fait me dire que je devrais peut-être enfin m’y mettre … bon, j’ai déjà Dragon Age à faire, mais après qui sait !

    Excellent top en tout cas, merci et bravo :)

    • Les metal gear ne sont pas trop long, une dizaine d’heure épisode en général, et le 3 est pour moi l’un des meilleurs épisode de la série bien que le gameplay ai pris un sacré coup de vieux quand même. Quant à Dragon Age, je vais enfin en voir le bout je crois (j’en suis déjà à plus de 80h)

  6. Mgs 3 et PW les meilleur de la saga pour moi

  7. Lara croft oui, c’est une figure mythique de la représentation féminine dans le jeu vidéo, Triss oui oui oui c’est un fantasme sur patte cette femme…

    j’ai pas fait lollipop et j’ai pas envie, suda51 est mort pour moi, Bioshock 3 un jour je sais qu’elizabeth est attachante…

    Je vois que certains mettent clementine de walking dead dans le classement, pas vraiment une femme mais bon…On s’y attache c’est vrai…

    Si je devais faire un classement je sais pas qui je mettrais…

    • C’est vraiment délicat de réaliser un tel classement en effet! Samus Aran aurait eu une bonne place ici je pense. Mais pour moi Triss et The Boss sont vraiment au dessus des autres, sur l’impact qu’elle ont eu sur moi en tout cas. Quant à lollipop chainsaw effectivement tu peux t’en dispenser, ou alors pour 5-10 euros si tu trouves, en 5h il est fini, c’est pas du grand Suda, loin de là. Mais j’ai adoré le personnage de Juliet et la bande son vraiment excellente :D

  8. si je devais faire un clasement ca serais ceci

    5 :kailenna ( prince of persia l ame du guerrier)
    4 :lara croft
    3 farah ( trilogie des sable du temps prince of persia)

    2: jade ( beyond good and evil )

    1 : liara tsoni mass effect

  9. Vive Elisabeth ! Je suis tombé sous son charme… J’aime bien Harmonie & Samus également. Sinon niveau tentacules, y’a Inklings girl de Splatoon mais là ça devient déviant. Hem hem…

Laisser un commentaire