[Test] Assassin’s Creed Unity Dead Kings (DLC)

[Test] Assassin’s Creed Unity Dead Kings (DLC)

Le 1er DLC de Assassin’s Creed Unity est sorti, gratuitement, et il est temps que je rende mon verdict, qui va être assez bref!

Il est important avant toute chose de préciser pourquoi ce DLC est gratuit : face à la grogne générale concernant le manque global de finition de Assassin Unity, Ubisoft s‘est fendu d’une lettre d’excuse (que j’ai reçu par mail), expliquant à quel point ils étaient navrés et nous indiquant qu’ils offraient le premier DLC, Dead Kings, qui était à la base prévu pour être du contenu payant. J’insiste bel et bien sur ce point car un très grand nombre de personnes pardonnent les défauts de ce DLC sous prétexte de sa gratuité. Mais si il avait payant sa qualité aurait tout simplement été identique!

Bien, le contexte est posé, passons aux choses sérieuses.

Faisant directement suite aux évènements de Assassin’s Creed Unity, Dead Kings débute en 1794, et nous met face à un Arno Dorian particulièrement sombre et amer. S’apprêtant à quitter la France, il est chargé par un personnage rencontré dans la campagne principale de récupérer un manuscrit caché dans les catacombes de Saint Denis, là où sont enterrés les Rois de France. Un pitch alléchant sur le papier n’est-ce pas? Dans les fait la réalité est tout autre.

Assassin's Creed Unity Dead kings

Vous voyez la barbe de 3 jours, le côté désabusé? Rien que du trailer les amis, rien de tout ça n’est dans le jeu!

6 missions principales, décousues et sans liant les unes avec les autres. On ne comprend jamais vraiment pourquoi Arno s’est engagé là dedans, le manuscrit que l’on devait récupérer à la base est très vite relégué au 4eme plan. L’amertume du héros est en fait le prétexte idéal pour le priver de toute émotion et lui enlever le peu de charisme dont les scénaristes avaient réussi à le doter. On se retrouve avec un Assassin qui pourrait être n’importe qui, faisant presque n’importe quoi. Evidemment il y a l’apparition de Léon, petit garçon au caractère bien trempé qui entraine Arno dans les missions de ce DLC, mais honnêtement c’est un personnage anecdotique. Impossible de s’attacher à lui en 6 missions, dont 2 dont il est absent. Si les scénaristes étaient déjà au ralenti sur le jeu principal, je peux vous garantir qu’ils étaient en vacances lorsque ce DLC a été «écrit»! Il n’apporte aucun éclaircissement sur l’histoire de base, sur Arno, sur la confrérie des Assassins, et si on termine Assassin’s Creed Unity Dead Kings en mettant la main sur une nouvelle relique d’Eden, la méta histoire est toujours aux abonnés absents. Vous me trouvez peut-être dur, mais je peux vous assurer que c’est une purge. Tout comme les missions annexes proposées en supplément.

Assassin's creed unity dead kings

Voici Leon, le petit nouveau qui devait amener un peu de fraicheur à ce DLC….

Vous le savez, le jeu de base proposait des missions annexes du type enquête policière, qui sont de retour ici. Deux missions anecdotiques, sans challenge, sans scénario, bref sans saveur, tout comme la «nouveauté», à savoir la libération de place forte…. Les deux missions coop sont mauvaises tout simplement, un couloir, pas de challenge, pas de subtilité, pas de scénario…. Du simple remplissage. Saupoudrez le tout de nouveaux coffres à ouvrir et de chapeaux de Napoléon à collecter et vous avez une idée de ce à quoi seront occupées les 8-10h nécessaires pour compléter Assassin’s Creed Unity Dead Kings à 100%.

Que reste-t-il à sauver alors? La ville de Franciade (le nom de Saint Denis pendant la Révolution) tout d’abord, qui malgré sa petite taille propose au joueur une ambiance radicalement différente en terme de lumières et de couleurs. Tout est terne, sombre, gris, comme si des cendres recouvraient la ville. Ce n’est pas un reproche ici, bien au contraire. L’effet est très bien rendu, et colle parfaitement avec l’idée d’aller explorer les catacombes de la ville. Ces catacombes sont d’ailleurs assez bien construites, sinueuses, elles demanderont un certain temps avant d’être complètement explorés par le joueur. Cependant il faut bien avouer que Dead Kings est beaucoup moins impressionnant graphiquement que Unity, et ce pour une raison très simple : les éclairages. C’est en effet avec ce DLC que l’on se rend bien compte du travail effectué par les équipes d’Ubisoft sur le jeu de base à ce niveau là, et ce sont bien les éclairages qui confèrent au jeu sa patte «nextgen». Du coup on se retrouve ici avec un rendu un peu plat, des textures pas folichonnes, bref ça passe mais c’est tout.

Assassin's Creed Unity Dead Kings

Le level design est quant à lui intéressant par moment, lorsque l’on doit s’infiltrer dans l’église sans se faire repérer par exemple, les possibilités sont alors très nombreuses. Mais il est souvent vraiment très dirigiste dans les souterrains. Quand aux nouveautés de gameplay, à savoir la lanterne et le mortier guillotine, elles ne présentent pour ainsi dire aucun intérêt.

Assassin's creed unity dead kings

Le constat est sans appel et peu flatteur pour cette extension qui devait à la base figurer dans un season pass au côté de Assassin’s Creed Chronicles : China. Ce contenu, qui devait être payant, n’apporte rien de bien intéressant. Il rallonge la durée de vie du jeu de 5 à 10h, mais d’une façon bien insipide. Je vais peut-être passer pour un incorrigible raleur, mais les excuses d’Ubisoft me laissent un goût bien amer en bouche et me confortent dans le fait que le studio a bien trop tirer sur la corde de sa série fétiche. Il est plus que temps d’apporter un énorme renouveau à tout ça!

Le 1er DLC de Assassin’s Creed Unity est sorti, gratuitement, et il est temps que je rende mon verdict, qui va être assez bref! Il est important avant toute chose de préciser pourquoi ce DLC est gratuit : face à la grogne générale concernant le manque global de finition de Assassin Unity, Ubisoft s‘est fendu d’une lettre d’excuse (que j’ai reçu par mail), expliquant à quel point ils étaient navrés et nous indiquant qu’ils offraient le premier DLC, Dead Kings, qui était à la base prévu pour être du contenu payant. J’insiste bel et bien sur ce point car un…

Vue d'ensemble des tests

Graphismes
Scénario
Gameplay
durée de vie

A enterrer

Résumé : Rien de neuf ici, si ce n'est que le scénario est définitivement tombé dans l'oubli des catacombes de Saint Denis! Pas de vrai nouveautés dans le gameplay, du remplissage insipide, passez votre chemin et ne perdez pas votre temps là dessus

33

6 commentaires

  1. Bon ba j’en attendais rien Copé sauvent le DLC sont bidon , heureusement qui est gratuit

  2. tres bon test cher pebbou

  3. Perso, j’ai désinstallé le jeu sans même y toucher. Ton stream m’ayant donné un bon aperçu.
    Aucun regret donc.

  4. Ouch O_o… J’ai terminé le jeu principal hier et j’ai installé ce DLC pour m’y lancer ce soir… Mais ta critique est bien violente, je serais presque tenté de le virer de mon HDD… M’enfin bon je vais quand même zieuter ça une petite heure, rien que pour le plaisir de le défoncer également… Tu m’étonnes qu’il était gratuit !

    • Tu verras bien ce que ça donne, mais honnetement il n’y a rien de transcendant par rapport au jeu de base. Si ça avait été dans un season pass je n’ai quasiment aucun doute qu’il se serait fait démolir et aurait perdu au moins 3 points sur chaque test paru dans la presse spécialisée

Laisser un commentaire