[Livre] Le sorceleur – The Witcher – tome 1 & 2

[Livre] Le sorceleur – The Witcher – tome 1 & 2

Support d’origine des aventures du Sorceleur Geralt de Riv, les livres écrits par Andrzej Sapkowski constituent un magnifique prologue et une entrée en matière quasiment indispensable pour attaquer sereinement la série de jeux vidéo lourdement récompensée pour ses nombreuses qualités.

Actuellement la saga du Sorceleur compte 7 tomes que l’on peut trouver au format poche aux éditions Milady. Les deux premiers tomes sont des recueils de nouvelles, et les tomes 3 à 7 sont des romans qui nous narrent une seule et grande histoire particulièrement épique. Si on peut penser qu’il ne vaut pas la peine de lire les deux premiers tomes, un peu déconnectés du reste de l’histoire, il n’en est rien. En effet le personnage du Sorceleur fit sa première apparition dans une nouvelle publiée en 1986, et Andrzej Sapkowski écrivit par la suite bon nombre de nouvelles visant à étoffer cet univers. C’est donc dans ces recueils de nouvelles que l’on voit l’apparition de personnages particulièrement important tels que le Barde Jaskier, fidèle ami de Geralt, ou encore les magiciennes Yennefer et Triss Merigold, qui sont au coeur des intrigues des romans et des jeux.

Il est important d’ailleurs de préciser que l’intégralité des récits que l’on trouve dans cette saga du Sorceleur, du tome 1 à 7 se déroule avant les jeux, Geralt apparaissant amnésique dans le 1er jeu The Witcher. Si l’on peut trouver le procédé facile, lire les livres apportera un regard réellement différent sur l’univers et les protagonistes de l’intrigue.

Parler des nouvelles du Sorceleur sans vous spoiler relève quasiment de l’impossible mais  je vais essayer de vous donner envie de vous plonger au coeur de cet univers. Pour ceux qui l’ignorent totalement, nous suivons ici les aventure de Geralt de Riv, Sorceleur de son état. C’était un être humain, mais qui à force d’entrainement et de mutations provoquées par la prise d’élixirs est devenu un être voué à combattre les monstres de toute sorte. Combattant hors pair, d’une rapidité incroyable, cet homme aux pupilles de félin est semble-t-il pourtant dépossédé de ses sentiments humain, perdus au cours de sa formation afin de le rendre plus fort et mieux à même d’accomplir son travail. Parcourant les bourgs et les villes à la recherche de bêtes à occire, Geralt mène une vie de nomade et ne s’attache à personne, jusqu’à sa rencontre avec sa Destinée…

Les nouvelles du Sorceleur nous présentent un univers familier au premier abord, résolument Fantasy, avec des elfes, des nains, des dragons, etc. Mais ici tout est sombre, la moindre bourgade traversée par Geralt semble empester, la violence est omniprésente, les humains étendant leur influence et leur domination sur tous les territoires, les elfes sont exterminés ou forcés de vivre dans des conditions déplorables, idem pour les nains. Les Rois s’affrontent dans des conflits où la géopolitique complexe de cet univers tient une place prépondérante. Vous l’aurez compris, l’univers est ici particulièrement adulte et cru, et si les nouvelles ne sont finalement qu’une introduction à ce monde qui tendra à gagner en complexité et en maturité au fil des romans, leur lecture est tout de même indispensable tant elles sont riches d’anecdotes et de rencontres entre le Sorceleur et bon nombre de personnages décisifs pour la suite de ses aventures.

L’écriture d’Andrzej Sapkowski est assez bonne, il ne s’encombre pas de descriptions inutiles, rendant ainsi le déroulement des évènements assez dynamique tout en prenant le temps de s’attarder sur la psychologie assez développée des personnages. Le tout se lit assez facilement. J’émettrais tout de même une réserve sur les descriptions des combats du Sorceleur, assez brouillonnes finalement et je n’ai réussi à bien les visualiser uniquement car je connaissais déjà la façon de combattre de Geralt par le biais des jeux. Pour le reste on est vraiment plongé directement dans cet univers, et la toute première nouvelle du tome 1 remplit ce rôle à la perfection, nous introduisant le métier de Geralt, les monstres qu’il combat, son rapport avec les autorités locales et les figures de pouvoir (le Roi Foltest ici). Pour ceux qui ont fait le 1er jeu The Witcher, il s’agit de la nouvelle de la Stryge, qui était la cinématique d’introduction. 

Le tome 2 quand à lui débute quelques mois après la dernière nouvelle du tome 1. C’est dans ces nouvelles plus longues et parfois plus posées que la psychologie de Geralt est travaillée. Sa vision du bien et du mal, du chaos et de l’ordre, son apparent cynisme. Mais aussi et surtout ses sentiments et la redécouverte de son humanité qu’il croyait perdue. Les deux dernière nouvelle de ce tome sont d’ailleurs indispensables avant d’attaquer les romans car elles constituent le véritable prologue à l’aventure que vivra le Sorceleur dans les 5 tomes suivants en compagnie de ses alliés et de sa Destinée.

Mais la véritable force des aventures du Sorceleur est la façon dont Andrzej Sapkowski parvient à intégrer tout en les adaptant à son univers des éléments de contes de notre enfance dans certaines aventures du Sorceleur, entre la Belle et la Bête revisitée, les sirènes, etc… bon nombres de récits vous parleront très facilement, vous permettant ainsi de rentrer très facilement dans cet univers. 

J’ai été véritablement bluffé par la consistance et la profondeur que cela apporte aux jeux. Ma vision des aventures vidéo ludiques de Geralt ne sera plus jamais la même, et je dois dire qu’il est très rare de voir des jeux rendre si bien honneur au matériau de base dont ils sont issus. Force est de constater qu’une véritable synergie se crée entre les deux et que si vous avez apprécié les aventures du Sorceleur sur votre écran, vous vous devez de lire ces livres!

10 commentaires

  1. Bon je t’apprends rien je suis devenu ultra fan et accro a ces romans généralement je prend 1 semaine pour lire un livre et la en 1 semaine j’attaquais déjà le t3, je compter les lires mais plus tard mais le fait que tu en parle en bien je me suis dit allez je vais les lire avant de faire le jeux, j’ai télécharger (légalement) un extrait sur mon iPad et BIM le lendemain j’avais acheter tout le livre et 2 jour après j’avais fini le livre, bref je suis d’ailleurs d’accord aussi avec toi sur les combats qui parfois sont un peu brouillon a base de multi pirouette (attends il est ou maintenant en face à côté derriere le monstre) bon pour finir mon long commentaire si tu est fan de the witcher (déjà tu est homme de goût) tu DOIS lire les romans sinon tu je peut pas être accepter par le club officiel des fans du sorceleur lol
    ps: d’ailleurs le tome 8 sortira chez nous cette année

    • C’est très addictif en effet et je suis content de t’avoir permis de plonger dès maintenant dans cet univers! Le 8eme tome sors au mois de mai normalement. Il est d’ailleurs sorti en Pologne depuis pas mal de temps déjà, et n’a toujours pas été traduit. Il se déroule d’ailleurs avant le sang des elfes à priori, qui est le tome 3.

  2. J’ai lu la saga l’année dernière et j’ai vraiment été emballé.
    Comme tu le dis, les deux premiers tomes sont des recueils de nouvelles, celles du premier m’ont vraiment plu, pas toutes dans le second par contre.
    Et après à partir du tome 3, l’aventure épique de Geralt et des ses compagnons a été fantastique. Je trouve d’ailleurs que c’est un excellent mélange entre aventure épique et jeux de pouvoirs.
    Certains trouvent la fin du dernier tome assez déroutante. Pas moi, je trouve qu’elle reste dans le ton général et j’ai même failli verser ma petite larme en fermant ce tome 7.

    Hate de voir si la suite te plait toujours. :)

    • Il faut que j’attaque le tome 4, c’est un véritable régal à lire, d’autant plus que l’a dit Shinji, on aura un 8eme tome au mois de Mai, même si il est sorti depuis longtemps en Pologne. Je te tiendrai au courant de la suite mais je pense accrocher à 100% :D

  3. Ca me donne vraiment envie de m’y mettre. Vivement que je reçoive le collector de The Witcher 3 avec le premier roman de la saga :)

    • Je ne peux que te le recommander vivement. Pour être honnête j’avais peur que l’écriture et l’univers soit un peu cheap dans les livres mais il n’en est rien, c’est ultra prenant profond et cohérent, et ça renforce considérablement l’immersion dans les jeux ;)

  4. Joueur PlayStation, je n’ai jamais joué aux précédents. Si les romans sont plutôt agréables à lire, je pense jeter un coup d’oeil du côté des livres. Le prix n’est pas excessif visiblement. (7€ maximum.)

    • oui le prix est vraiment raisonnable, et ils sont très agréable à lire et très riche en terme d’univers. Ils se suffisent d’ailleurs à eux mêmes, les jeux n’étant qu’une libre suite. Mais je ne peux que te les conseiller tant ils permettent de tout saisir en terme de référence dans les jeux et surtout de connaitre toutes les relations entres les différents protagonistes ;)

      • J’ai cru comprendre que les scènes de combat étaient pas toujours très claires. Peu importe, par curiosité, je jetterai un coup d’oeil. ;)

        • elles sont un peu brouillone dans les 2 premiers tomes de recueils de nouvelles en effet, mais c’est surement du au format court des histoire et à la traduction. Ce problème disparait largement dans les 5 romans qui suivent.

Laisser un commentaire